Créée il y a dix ans, la société située à Uxegney, dans les Vosges, est spécialisée dans la confection d’articles textiles – coupe, couture, garnissage de tous les matériaux -, et intervient tant dans l’habillement que dans l’ameublement.

Pourquoi avoir fait appel à Ardan ? Quels sont les atouts du dispositif ? Quels résultats avez-vous enregistré à l’issue de l’intervention d’Ardan ? 

« La première fois que nous avons fait appel à Ardan, c’était pour mon insertion en tant que directrice générale au sein de l’entreprise. Titulaire d’un Master 2 en Management des Organisations, tout mon parcours professionnel était jusque-là axé sur la gestion et la communication. Avec Groupe Contino, j’entrais dans un monde que je ne connaissais pas, celui de l’industrie. Aussi, il était fondamental pour moi que je sois accompagnée dans les premiers mois de ma prise de poste, afin de ne pas me sentir submergée. J’ai pu suivre, dans le cadre du dispositif Ardan, les modules de formation que je souhaitais et qui ont clairement facilité mon insertion.

Lorsque l’on intègre une nouvelle entreprise, et particulièrement à des fonctions de direction, le quotidien prend vite le dessus ; on a le nez dans le guidon, et on peut aussi éprouver une certaine solitude. Pourtant, il est fondamental de pouvoir prendre de la hauteur, pour comprendre les tenants et les aboutissements du projet. Ce sont précisément les atouts majeurs d’un dispositif comme Ardan, selon moi, que d’éviter la solitude aux pilotes de projet, et de leur offrir l’espace et le temps pour prendre le recul nécessaire. Les échanges avec les personnes rencontrées lors de la formation, concernées par les mêmes problématiques, sont riches et permettent parfois d’infléchir notre façon de travailler. Par ailleurs, la qualité et l’adéquation de la formation, à la fois théorique et pratique, constituent véritablement un point fort du dispositif. Grâce à une intervenante en particulier, qui m’a fait voir l’entreprise sous un tout autre angle, j’ai pu réviser certaines de mes positions et aborder d’une manière nouvelle ma fonction.

Aujourd’hui, nous recourons une seconde fois à Ardan, dans le cadre du développement d’une nouvelle branche, dans le prêt-à-porter. Nous avons besoin d’un candidat au profil très polyvalent pour piloter ce projet, et qui devra être rapidement autonome. La mission est en effet complexe, puisque le pilote sera en charge de la commercialisation, de la négociation mais aussi de la gestion logistique, des expéditions et des réceptions… à la fois logisticien et commercial, il sera en somme un véritable responsable de marque. Le dispositif Ardan se révèle particulièrement pertinent dans ce cas de figure encore, car c’est au cours des premiers mois que se joue la compréhension de l’entreprise et de ses enjeux. C’est justement ce que propose Ardan, un accompagnement de six mois pour mettre sur les bons rails tout nouveau projet. »